Le château de Hédé

 Typologiquement il s'agit d'un donjon roman quadrangulaire à contreforts plats.

 Lire [3] et [4] et aller voir [9] pour des photos et reconstitutions d'autres châteaux.

 - carte des donjons de l'ouest de la france -

Surement construit au XIème siècle en remplacement d'une motte féodale (lieu dit : "la motte Jehan"), il n'est cité qu'en 1286. Accueillant fréquemment des garnisons d'une cinquantaine d'hommes il sera irrégulièrement modernisé pour suivre l'évolution des armements et finalement démantelé en 1598 sur ordre de Henri IV à la demande des Hédéens. 

Les lectures de M. Alfred Anne Duportal (revue de la société archéologique d'Ille-et-Vilaine) et l'analyse de Patrice Bonjour (qui sont consultables sur le site de ce dernier) m'ont donné l'idée d'en faire une restitution sous forme de maquette. J'ai ensuite fait beaucoup d'observations et de photographies sur le terrain, les traces de maçonnerie sur la face intérieure des murs étant riche d'enseignements. La maquette réalisée m'a permis de préciser les mesures sur le terrain qui, sans matériel de géomètre, sont nécessairement approximatives.

Quelques heures de travail m'ont été nécessaires ainsi que la consultation préalable de sites internets de maquettistes pour sélectionner les matériaux (du polystyrène extrudé pour la matière d'oeuvre).

Je vous propose quelques vues de cette maquette au 60ème (en face des photos actuelles) :

face Sudface Sudface ouestmaquette ouest

                                        -   Face Est  -                                                                         -  Face Sud  -

face nordvue de dessusface estmaquette est

                                                         - Face Ouest : entrée -                                                                                - Face Nord -

Le fossé sec est bien entendu comblé maintenant et le niveau du sol est plus haut. Il s'est d'ailleurs plus surélevé côté cour close.

La maquette représente l'état supposé du donjon au XIIème (il n'est pas possible avec certitude d'attester l'emplacement des baies mais l'ensemble paraît cohérent). Des hourds coiffaient surement l'édifice à cette époque, j'envisage d'essayer de les modéliser. La basse cour, jusque là délimitée par un fossé sec qui barre l'éperon rocheux (avec surement une palissade en bois), sera plus tard enclose d'une muraille avec porte d'entrée et pont levis. La muraille sera jointe au donjon aux contreforts Nord-Est et Nord-Ouest (j'ai renoncé à la modéliser étant données l'échelle et la place chez moi).

J'ai beaucoup appris en la faisant, ce qui devrait me permettre de pouvoir la refaire avec des finitions plus propres (je n'ai pas recommencé à chaque erreur constatée étant donné l'usage d'étude que je lui assignais, mais finalement cela lui confère un petit côté "usagé" que j'aime bien). Si vous souhaitez faire de même (quelque soit le modèle) je répondrai à toute question.

Retour accueil